Chef BDD

Classé dans : Offre | 0

Le prélude et fugue en si bémol mineur (BWV 867) est le 22e couple de préludes et fugues du premier livre du Clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach, compilé vers 1722.

Après la clarté du si bémol majeur, Bach entraîne son auditeur vers un diptyque d’intense douleur et difficile à réaliser au clavier. Le pathétique prélude, dans un rythme typique et lancinant de dactyle, prépare la fugue à cinq voix, dans le genre du stile antico. Le sujet est traité en strettes jusqu’aux dernières mesures, où Bach fait entendre une dernière strette magistrale sous la forme rarissime d’un canon à cinq voix.

Les deux cahiers du Clavier bien tempéré sont considérés comme une référence par nombre de compositeurs et pédagogues. D’abord recopiés par les musiciens, puis édités au début du xixe siècle, outre le plaisir musical du mélomane, ils servent depuis l’époque de leur composition à l’étude de la pratique du clavier et à l’art de la composition.